Témoignage sport & grossesse : Le sport m'a rendu plus forte !


" Je suis actuellement maman d'un petit garçon de 2 ans et demi prénommé Lorys. Je suis coach sportive depuis 2013, et depuis 1 an je suis devenue responsable sportive au sein d'une salle dans laquelle je travaille depuis plus de 4 ans. Ma passion pour le sport a commencé à l'âge de 5 ans et je ne me suis jamais arrêtée. De faire ma passion mon métier à été pour moi une énorme réussite . Mais bien sûr ma plus grande réussite fut d'avoir un petit garçon en pleine forme. J'ai eu une grossesse magique mais un accouchement très difficile.


A l'époque mon manager, je n'ai pas honte de le dire, m'en a fait baver pendant toute ma grossesse. La pression qu'il me mettait m'a valu de me mettre en arrêt maladie au bout juste de 3 mois de grossesse car impossible de continuer mon activité : trop de douleur et déjà des contractions. Malgré mes efforts pour essayer de tenir, j'ai dû m'arrêter du jour au lendemain ce qui n'as pas plus à mon équipe. Mais je ne voulais pas prendre de risque et puis personne ne prenait en compte ce que je pouvais ressentir. Je n'ai donc eu aucun soutien de la part de mon équipe pendant toute ma grossesse (je ne leur en veux plus car je sais qu'ils ont été manipulés).


L'avantage d'être coach, c'est que j'ai pu continuer à faire du sport chez moi selon mes envies et mon état. J'ai beaucoup marché ce qui m'a permis de maintenir un bon état de santé et une faible prise de poids : 12 kg. Mais j'aurais pu en prendre plus si je n'avais pas continuer le sport. Jai découvert aussi l'aquagym 2 fois par semaine et ce, jusqu'à plus de 8 mois de grossesse. Le point positif dans l'eau est que tu te sent super légère. Le point négatif ? Dès que tu sors de l'eau tu as l'impression que ton corps a bu toute l'eau de la piscine 🤣🤣🤣.


Parlons de mon accouchement. Je voulais un accouchement naturel avec la sage femme qui m'avait suivi pendant toute ma grossesse mais mon accouchement ne s'est pas déroulé comme prévu... Pourtant j'étais sereine, sans stress, et j'étais sûr qu'étant sportive cela ne poserai pas de problèmes.


J'ai accouché 15 jours avant le terme et après plus de 43h de contractions (mental d'acier dû au sport et à mes anciennes compétitions), mon col s'est ouvert à 4 et n'a plus bougé et bébé fatiguait alors césarienne en urgence. Césarienne qui a été faite n'importe comment, accompagnée d'un alitement de 2 mois et des douleurs pendant 2 ans (soit disant car j'avais trop d'abdos).


J'ai repris le travail 4 mois après l'accouchement. J'avais commencé à reprendre le sport 2 mois avant mais très difficilement dû aux douleurs. Et bien sûr, j'ai repris le travail comme si de rien était à cause de mon ancien manager. J'avais soit disant prise assez de vacances et de repos. Pas de pitié. J'ai galéré mais j'ai pu retrouver mon corps d'avant et même mieux en 6 mois grâce à ma persévérance et au départ de mon manager.


Bien sûr mon vécu me fait peur pour un second enfant, mais d'un côté je me dis que chaque grossesse est unique sans compter qu'aujourd'hui je n'ai plus cette pression lié à mon supérieur.

Depuis, suivre de prêt toutes mes adhérentes qui sont dans une période de maternité est très important pour moi car souvent elles sont peut prise en considération dans le milieu malgré le rôles important que joue le sport dans une grossesse tant pour lé mère que pour le bébé : diminuer le stress, éviter le diabète gestationnel, éviter la trop grosse prise de poids, continuer à grade ma forme et penser a soi."


Faire du sport durant sa grossesse c'est aussi ce donner toutes les chances de pouvoir évacuer stress, calories ainsi que d'être physiquement plus endurante lors de l'accouchement ! Car nous le savons, la grossesse est un vrai marathon !

Merci Manon pour ton témoignage ;)

37 vues0 commentaire