Le Raid La Saharienne : un défis en Duo !




Jeudi 12 décembre 2019.9h10.

Une date que nous attendions tant, moi et ma partenaire, Véronique LIEVIN. Une date qui annonçait le début d'une grande aventure. Une aventure dont nous allions nous souvenir toute notre vie. C'est comme cela que nous imaginions notre voyage. Et c'est comme cela que nous l'avons vécu.

C'est l'histoire de deux nanas déterminées à se battre non plus pour elles mêmes, mais pour l'autre, pour une cause qui dépassent la sphère du "je" pour basculer vers le "nous”.



Qu'est que "La Saharienne" ?


C'est un raid multisport durant lequel vous allez devoir concourir non pas pour vous mais pour remporter une somme à reverser à une association que vous avez choisie. En ce qui nous concerne nous avons choisie l’association les Rubies qui a pour ambition d’être un acteur pour la promotion de l’activité rugby santé notamment pour les femmes atteintes d’un cancer du sein mais pas que. Cette année (et pour l'année prochaine) la destination était le Costa-Rica et le programme était le suivant :

J1 : Trail 16 km avec 500D+

J2 : Canoë dans la baie de Osa 15km

J3 : 4,5 km de trail.

J4 : Canoë 22,5 km + 8 km de trail

J5 : Run & Bike de 16km 500D+ a

Sur le papier l'ensemble ne paraît pas d'une grande difficulté. La réalité est tout autre... En prenant en compte le manque de sommeil, le taux d'humidité (entre 85 et 90%) et la chaleur (jusqu'à 40 degré ressenti), il est claire que la chose a été beaucoup plus compliqué que prévu !

En amont du Raid :

Vous allez devoir faire une recherche de sponsor (ou mettre la main au porte monnaie ) pour pouvoir réunir le montant de l'inscription qui est de 7200€ par équipe de 2. Donc autant vous dire que le challenge commence bien avant la période du Raid !


Point positifs : Toutes les modalités et le suivi de l'inscription se font sur le site internet https://www.lasaharienne.fr/ et un contact qui est directement sur place s'occupe des concurrentes via notamment WhatsApp.

Point négatif : Il a été parfois difficile d'avoir la bonne information sur plusieurs sujets, en temps et en heure. Il suffit de le savoir pour anticiper et réduire le lot de stress que cela engendre. Notre conseil : n'hésitez pas à poser vos questions directement dans le groupe Fb de la Saharienne. Il arrive que vous obteniez plus d'informations de la part des anciennes concurrentes. Cette année une des filles a pris initiative de créer un groupe Messenger et je vous avoue que cela nous a bien été utile !

Durant le Raid :



Votre séjour sera rythmé entre épreuves, courtes nuits, ascenseur émotionnel, partage, entraide, épuisement, euphorie, fiesta, et paysage exceptionnel. Le matin les épreuves commencent de manière générale entre 8h et 9h avec un réveil aux alentours de 5 et 6h (car le point de départ de l'épreuve n'est jamais sur place). Les épreuves durent entre 1h30 à 5h selon les distances et l'activité.

Durant les épreuves nous sommes passées par des moments difficiles où notre capacité d'écoute et d'adaptation nous ont certainement sauvé la mise. Nous nous sommes découvertes toutes les deux avec beaucoup d'émotions et nous nous sommes même surprise physiquement dans certaines épreuves !

Un peu plus de détails :

J1 : Trail 16 km avec 500D+ ( 8km sur la plage et 8 km en jungle). J’ai failli littéralement mourir sur la plage tellement il faisait chaud et humide. L’astuce de Véro : du fractionné à allure moyenne pour partir sur l’idée de petits objectifs. Parce moi perso, je n’en voyais pas la fin ahah

Nous sommes arrivée 3ème. C’est à partir de ce résultat qu’on s'est dit : “héhé, ça peut le faire :)”

J2 : canoë dans la baie de Osa 15km en mer, sans courant… mais beaucoup de déterminations. Sans mentir, je ne crois pas qu’il y ait eu plus de 5 secondes sans que Véro ne dise “Un, deuuuux.Un, deuuuux…”. Nous étions complètement en transe !

Nous sommes arrivées 2nd.

J3 : 4,5 km de trail. Court mais très intense, explosif sur un terrain très technique pour les appuis : single, sable, gros galets, rocheux .. Puis multi activités afin de gagner (ou perdre) des temps bonus : Tir à l’arc, lancer de Hache, épreuve de force et course à obstacle.

Nous sommes arrivée 1 ère main dans la mains avec la team des chaussettes roses sur le trail. Pour ce qui était des épreuves bonus… Joker :)

J4 : Canoë 22,5 km avec courant : 1 km/h de plus qu’en mer… enjoy ! C’était lonnnnnng. Mais vraiment très long. Entre moi qui m'endormait sur le canoë et Véro qui avait une tendinite dû à la première sortie, ça a été l’épreuve la plus difficile !! Sans compter que 8 km de trail nous attendait à l’arrivée. 4h les jambes en grenouille laisse des traces. Je vous laisse imaginer à quoi nous ressemblions à la sortie du canoë sur nos première foulée ahah! Petit coup de chaud pour Véro sur la partie Trail. Elle m’a fait un peu peur tout de même mais, étant attentive l’une à l’autre, nous avons eu les bon gestes et réaction pour éviter le plus grave. Mais le coup en valait la chandelle : Ce n’était pas un hôtel 5 étoile arrivée mais bien mieux: Un lodge 100% nature et écolo ! Douche dans la rivière, couchage en plein air et repas en pleine jungle en compagnie des singes dans leur état naturel !

Nous sommes arrivée 5ème, je crois..

J5 : Libérééééé, délivréééé ! Dernière épreuve : Run & Bike de 16km, avec une vie de malade sur toute la savane. Si on fait abstraction d’un dénivelé court, (500D+) mais intense car un pourcentage assez important et une roue arrière qui se fait la male… Cette épreuve a été une vraie partie de plaisir !

Nous sommes arrivée 2nd :)

Vous voulez connaitre le résultat final … 3ème place, Big Uuuuup ! Nous sommes tellement heureuses et fières. Mais quel bonheur d’avoir eu la chance de courir, pagayer et pédaler au milieu de cette nature sauvage et authentique ensemble. A ce moment de la course nous sommes juste RECONNAISSANTE d’avoir pu vivre cette aventure.

Le point positif : des épreuves très bien tracées et très bien organisées, avec des paysages à couper le souffle. Et la possibilité de profiter quelques heures de ces paysages lors de l'arrivée.

Le point négatif : l'attente quelquefois longue sans avoir d'informations sur le programme. Ce qui nous empêchait quelquefois de profiter à du moment présent car toujours sur le qui vive pour un départ imminent.


Notre moment fort..

Un des moment les plus marquants est notre arrivée main dans la main avec le team des chaussettes rose. Tant par le fait de passer la ligne d’arriver au même moment que pour l’émotion que cela a provoqué pour les filles. Nous l’avons fait de manière si naturelle que nous ne nous attendions pas à ce qu’elles soient aussi touchées. Pour le coup, cela nous a fait prendre conscience que le partage et l’entraide resterai une priorité pour nous tout le long du séjour.

Toutes les arrivées ont été intenses émotionnellement et physiquement parlant car à chaque fois nous nous sommes battues pour maintenir notre classement : Un mot, une main ou un regard qui en disaient long durant les épreuves. Et nous réservions le peu d’énergie qui nous restaient à l’arrivée des autres concurrentes.


En quelques mots…

Le raid la saharienne est une aventure humaine où chacune des filles donne son maximum pour obtenir le meilleur d’elle même. Il n’y a pas de place pour le jugement, seulement pour l’entraide et le partage ! En gardant l’esprit que c’est … "à la roots".. ;)


Si l’aventure vous tente, un commentaire avec vos questions en bas de l'article !


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout